Où héberger un site web ?

L’acquisition d’un site web nécessite un nom de domaine, un site web associé à ce dernier et un hébergement web. Le projet de création et d’hébergement d’un site web est une opération peu onéreuse mais il demande en revanche la réalisation de certaines étapes essentielles. L’hébergement d’un site peut s’effectuer simplement en ayant recours à l’hébergement gratuit, payant ou à domicile et chacun possède ses avantages et inconvénients.

L’hébergement gratuit

L’hébergement web (free hosting) constitue en soi le stockage d’un site sur un serveur externe et désigne également l’entreprise qui délivre le service. Certains hébergeurs proposent des services d’hébergement gratuits pour ceux recherchant une solution n’impliquant aucun investissement financier. Les services proposés par ces prestataires demeurent cependant inférieurs face à la compétition payante et s’accompagne au passage de diverses limitations.

La maintenance des hébergements gratuits sont en effet moins efficaces et les utilisateurs ne bénéficieront pas d’un nom de domaine ergonomique. Les noms des domaines ne seront donc pas personnalisables, par exemple un site s’appelant www.lesite.net sera automatiquement rallongé de l’extension de l’hébergeur telle www.lesite.herbergeur.net et seront par la suite obstrués de publicités. Les hébergements gratuits étant enfin limités en ressources (500 Mo de stockage en moyenne), cette option reste recommandée pour les internautes souhaitant mettre en ligne un site de petite taille abordant des thématiques légères sur l’utilisation de ressources.

Les hébergements payants

Les prestataires faisant payer leur services d’hébergement (mutualized hosting) offrent des avantages nettement plus conséquents pour les personnes désirant stocker une quantité massive de données. L’espace-disque attribué aux souscrivant permettra notamment de placer la totalité des ressources au même endroit, et le nom de domaine sera automatiquement inclus dans la plupart des tarifs proposés par les hébergeurs. Le service technique et la sécurité délivrés par ce type d’hébergement maintient une bonne qualité et offre en plus la possibilité de contacter les administrateurs en cas de panne.

Il faut néanmoins tenir compte de la popularité de l’hébergeur avant de s’engager sous peine de subir une perte ou vol de données. L’hébergement dédié (dedicated hosting) est une formule intéressante car elle consiste à faire la location complète d’un serveur et garantie ainsi une qualité de services similaire aux professionnels.

Héberger à domicile

La méthode alternative pour héberger un site web est de fabriquer de toute pièce un serveur chez soi. L’investissement est toutefois conséquent et requiert à la fois une configuration de l’équipement, mais ce dernier s’accompagne d’avantages non négligeables. L’espace disponible sera définitivement exclusive au propriétaire et pourra même être renforcé avec l’ajout de disques supplémentaires. Cette option reste fortement freinée en contrepartie par la bande passante de la connexion internet présente, et le serveur mettra alors plus de temps pour transmettre et recevoir les informations en rajoutant que celui-ci devra être gardé allumé en permanence.

Comment faire connaître son site web?
Faut-il faire appel à un informaticien pour lancer un site web ?