NovaSEO : le secret d’un référencement optimisé

référencement optimisé

La difficulté du référencement naturel réside dans l’aspect évolutif des stratégies à appliquer. En d’autres termes, il ne suffit pas de connaître toutes les techniques seo pour accéder à la première suggestion des résultats de recherche et y rester à jamais. Les algorithmes de Google changent continuellement, ce qui vous oblige à adapter votre campagne de référencement aux nouvelles exigences du web. Comme proposer un relevé exhaustif des techniques qui vous donneront accès à un excellent classement est quasi-impossible, voici 5 règles fondamentales que vous devez obligatoirement intégrer dans votre stratégie seo pour rester toujours visible.

Règle n°1 : analyser votre site avant de créer votre campagne seo

On ne le répétera jamais assez : l’audit d’un site web est une étape fondamentale pour le référencement. Comment voulez-vous corriger vos erreurs si vous ne commencez pas par un travail de repérage ? C’est comme si vous essayez de réparer votre véhicule sans savoir où se trouve la panne. Ainsi, l’audit s’apparente à un diagnostic technique où tous les points qui caractérisent votre site web sont passés au crible. Cette démarche permet alors de rectifier le tir et d’adapter le contenu aux exigences des algorithmes de Google.

D’autre part, elle vous permettra d’identifier les pages qui génèrent le plus de trafic. Ces dernières peuvent constituer un bon élément de comparaison pour reconnaître les tactiques les plus percutantes. Au cours de cette phase, vous allez également identifier des dysfonctionnements auxquels vous n’avez jamais pensé avant. Notez que l’audit d’un site web ne se fait pas de manière aléatoire, il doit comporter des étapes successives :

  • Copiez les pages du site Internet sur un fichier du type Excel.
  • Numérotez ces pages en fonction du trafic qu’elles génèrent.
  • Repérez les mots-clés choisis pour l’indexation de ces pages.
  • Ajoutez des mots-clés supplémentaires.

Si cette initiative vous assure une chose, c’est de pouvoir monter votre campagne seo sur de bonnes bases. Comme vous pouvez l’imaginer, améliorer des éléments dont on ne connaît pas les limites et les faiblesses ne peut vous conduire nulle part.

Consultez vite cometik.com pour avoir plus d’informations !

Règle n°2 : optimiser les images au référencement naturel

Cette règle est de loin la plus oubliée ! Pourtant, l’optimisation des images garantit un bon positionnement au même titre que le contenu textuel. Vous devez alors insérer vos mots-clés dans la partie « title image » pour que vos visuels soient classés dans le moteur de recherche. Attention ! L’attribution d’un beau titre à vos images ne suffit pas pour appliquer cette règle comme il se doit. Il faudrait plutôt bien maîtriser le langage html pour répondre au protocole de Google.

Ce que vous devez savoir, c’est que les internautes recherchent aussi des photos. Pour cela, ils procèdent de la même manière utilisée pour obtenir des informations. Ils tapent l’objet de leur requête et attendent que les résultats s’affichent. Éliminer cette étape équivaut à ignorer un grand nombre de vos visiteurs potentiels.

Regardez le succès d’Instagram : il montre clairement que les internautes d’aujourd’hui partent à la chasse du contenu audio-visuel. Leur intérêt pour les images et les vidéos dépasse même celui qu’ils ont pour les articles. Pensez alors à accorder un soin particulier à cette démarche. Si le langage html ne relèvent pas de vos compétences web marketing, confiez cette tâche à des professionnels comme Novaseo. Le résultat sera encore plus palpable surtout que les experts intègrent le référencement des visuels dans une stratégie seo globale.

Règle n° 3 : Travailler les URL

Il est clair que positionner vos pages sur des mots-clés pertinents est la meilleure manière d’accéder à un classement d’excellence sur Google, soit les 3 premières positions qui s’affichent lorsque les internautes effectuent une recherche donnée. Sachez que vous ne pouvez pas choisir un URL unique pour toutes vos pages. Chacune d’entre elles doit en posséder un qui permet de la rendre visible par le moteur de recherche d’une part et par votre cible par voie de conséquence.

Attention toutefois à la surenchère de mots-clés dans le nom de domaine. Cet écart est présent dans les sites web qui s’engagent sur la voie du référencement local. Par exemple, vous êtes fleuriste à Lille et vous essayez de trouver un nom de domaine pour votre business : un nom qui vous permet de rassembler le plus grand nombre de clients potentiels dans cette ville. Plutôt que d’opter pour « fleuriste-lille-distributeur-fleur-lillois », préférez moins de mots-clés pour des raisons évidentes de clarté et pour ne pas vous attirer les foudres de Google. « lavieenrose.fr/fleuriste ». Voici alors quelques conseils que l’étude de novaseo avis a permis de dévoiler :

  • Misez sur des URLs que votre cible peut rapidement comprendre.
  • Placez l’exigence de clarté au-dessus du désir d’originalité.
  • Introduisez un seul mot-clé dans votre URL.
  • Mettez un trait d’union entre chacun des mots qui constituent votre URL.
  • Choisissez des termes qui ne comportent pas d’accent.

A savoir : Un URL n’est pas un titre. Il doit être composé de mots percutants sans articles ou autre déterminant.

Règle n°4 : monter une campagne de netlinking

Il y a à peine 5 ans, le netlinking n’avait pas l’importance qu’il revêt aujourd’hui. L’intérêt du maillage interne et externe n’était pas connu de tous. Désormais, Google en fait l’un des critères de classement les plus importants pour positionner les sites internet. Rappelons que le maillage externe consiste à posséder le plus grand nombre de liens pointant vers votre interface. Cela est perçu comme une sorte de reconnaissance. Il est donc clair que plus le webmaster qui parle de vous est fiable, plus votre site sera perçu comme tel.

Ainsi, plutôt que d’essayer d’acheter des liens coûteux qui, finalement, ne vous seront d’aucune valeur ajoutée. Sollicitez de vraies collaborations en demandant l’aide de professionnels pour votre campagne de netlinking. Ce travail est fondé sur les rapports que chaque site entretient avec les autorités de sa niche ou de son domaine d’activité. Si vous ne savez pas ce que vous faites, ne vous lancez pas dans des actions au petit bonheur la chance avec l’espoir de vous retrouver dans un classement plus prometteur. Laissez les spécialistes s’en charger et consacrez-vous à des tâches qui relèvent plus de vos compétences.

Règle n°5 : utiliser tous les canaux pour attirer du trafic

Force est de constater que Google apprécie particulièrement les interfaces qui suscitent l’attention des internautes. Cela se traduit par un trafic croissant et par un taux de rebonds minime. Ainsi, le secret d’un référencement optimisé réside dans une présence marquée sur tous les canaux susceptibles de générer un flux abondant de visiteurs sur le court comme sur le long terme.

Avec les stratégies de référencement naturel classique, vous pouvez briller sur la toile, mais pour atteindre de meilleurs résultats, les réseaux sociaux sont une piste fondamentale à exploiter. On rapporte que ces plateformes regroupent, en France, plus de 38 millions d’utilisateurs actifs. Pourquoi alors ne pas prendre votre part du gâteau en allant chercher, sur LinkedIn, Instagram et Facebook, les internautes qui sont susceptibles d’aimer votre contenu et de souscrire à votre newsletter ? Ces réseaux sont les médias d’aujourd’hui !

Pourquoi l’Inbound Marketing ?
Engager les services d’un freelance SEO